Le FAQ du RGPD en dessin animé ! Une vidéo réalisée avec la CNIL
11 septembre 2018

Data protection officer (DPO) : définition, formation et salaire

Comme bien des métiers du numérique, le poste de data protection officer est récent. Selon les données de l'Association française des données personnelles (AFCDP), les salariés qui exercent actuellement des fonctions correspondants à celle de data protection officer peuvent espérer un salaire mensuel brut compris entre 2 500 et 4 000 euros. Data protection officer : CNIL Si le poste de data protection officer n'est pas encore obligatoire en France, la CNIL est très attentive à la protection des données personnelles sur Internet. Elle a instauré la présence de correspondant informatique et libertés (CIL) depuis 2005. Celui-ci peut intervenir dans les entreprises ou les administrations. Lire l'article du JDN dans son intégralité sur https://bit.ly/2GzH8lz

Le data protection officer est obligatoire en France dans certaines entreprises depuis le 25 mai 2018.  mais si les entrepsies se les arrachent, c'est tout simplement parce que c'est un métier en or !